Solutions Abilis a participé au premier symposium en recherche correctionnelle du ICPA à Gand en Belgique

Solutions Abilis a participé au premier symposium en recherche correctionnelle du ICPA le 27 au 29 mars dernier à Gand en Belgique. Ce symposium de deux jours avait pour but d’améliorer la façon dont la recherche est effectuée dans les services correctionnels et portait plus particulièrement sur les étapes impliquées dans l’exploitation des données au niveau local, national et international. Ce fut une occasion pour discuter des recherches courantes entreprises au sein des services correctionnels, au sein d’agences externes et des universités, ainsi que d’explorer les façons de les améliorer. Avoir une image précise et compréhensible d’un problème est essentiel pour les services correctionnels afin de prendre les décisions relatives à la gestion des contrevenants dans les contextes institutionnels et communautaires.

La conférence a attiré plus de 120 participants; des chercheurs en justice pénale d’établissements universitaires, des directeurs de la recherche des prisons du secteur public et des services correctionnels, des représentants ONG, des analystes des données ainsi que des spécialistes en logiciels. Les participants pouvaient discuter, apprendre et partager leurs connaissances de plusieurs domaines de recherche en services correctionnels y compris:

  • Les défis impliqués au sein de la recherche correctionnelle.
  • Améliorer la comparabilité et la compréhension-ateliers parallèles
    • sur la recherche comparative, sur la recherche utilisée pour promouvoir les normes et les réformes ainsi qu’une gestion de la recherche;
    • les soins de santé, les applications de probation et de recherche communautaire ainsi qu’une recherche axée sur le contrevenant: l’application de la technologie;
    • recherche comparative pangouvernementale, recherche en réadaptation, recherche axée sur le contrevenant; la collecte de données de la population carcérale;
    • la recherche sur: l’éducation en milieu carcérale, les soins de santé et les besoins propre à chaque sexe.
  • Les approches qualitatives et quantitatives dans la mesure des rendements correctionnels.
  • La recherche sur la détention.
  • La recherche sur l’amélioration des services du secteur public.
  • L’avenir de la recherche correctionnelle.

Éric Le Goff, Président & Directeur du développement technologique de Solutions Abilis à présenté un document intitulé « La valeur d’un écosystème informationnel sur les services correctionnels afin de soutenir les besoins des intervenants. » Il a noté qu’une approche intégrée et centralisée est la principale étape vers l’intégrité et la disponibilité de l’information et préconise la nécessité d’une norme européenne pour les données correctionnelles afin d’offrir des avantages et une efficacité à toutes les agences ainsi qu’une meilleure valeur de données à toutes les parties prenantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *